Grâce à un test ADN et à la généalogie génétique, un Bergeracois de 58 ans né de père américain inconnu a enfin obtenu la confirmation de ses origines.

A 58 ans, il cherchait, cherchait encore… Il se questionnait aussi. Depuis quarante ans. Qui était ce père américain dont sa mère lui avait toujours parlé ? Il connaissait même son identité : Norman M. Russell, ancien employé de la base militaire de la Martinerie à Châteauroux dans les années soixante. Mais comment le retrouver dans ce pays grand comme presque vingt fois la France ? Patrice a tout tenté, écrit à l’ambassade des Etats-Unis, interrogé l’entourage de sa mère, en vain et même écrit à la Maison Blanche. Jusqu’au jour où il a envisagé un test ADN.

L’histoire de Patrice sur France Bleu Périgord

Patrice, un Bergeracois de 58 ans, pose tout sourire dans son jardin, après avoir découvert l'identité de son père américain grâce à un test ADN.
Grâce à un test ADN, Patrice a eu confirmation en août 2019 de l’identité de son père américain. (DR)

Un article sur un test génétique lu fin 2016

En 2016, il est tombé sur un article de la Nouvelle République : un homme avait retrouvé son père et sa famille au Texas après près de trente ans de recherche. Grâce à un échantillon de salive déposé dans un petit tube, il avait enfin atteint son objectif. Patrice s’est évidemment senti concerné. Après avoir mûrement réfléchi, il s’est lancé, est allé en Angleterre et a lui aussi fait un test ADN.

La confirmation de ses origines par l’ADN

Le résultat, envoyé par email en août 2019,  lui a rapidement confirmé ce que sa mère lui avait dit : Norman Moreland Russell, né en 1911 dans l’Etat de New York et décédé en 1976 en Virginie, était bien son père. Avait-il lui-même effectué un test ADN ? Evidemment non car ceux-ci n’existaient pas à son époque. En fait, c’est la nièce de Patrice qui s’est testée. Et la lumière est venue de cette très proche parente : son taux de centiMorgans (proximité génétique avec Patrice) faisait d’elle la petite fille du père de Patrice. Et la nièce en question d’avoir eu la bonne idée de créer un arbre généalogique ou figurait ses parents (notamment le demi-frère de Patrice) et son grand-père, le fameux Norman M. Russell.

Mieux connaître son père et sa famille américaine

Patrice n’en croyait pas ses yeux. Mais l’ADN avait parlé ! Si la petite fille de son propre père était sa nièce alors le doute n’était pas permis… Malheureusement, son père est décédé depuis longtemps mais il va enfin pouvoir se recueillir sur sa tombe, se rendre dans la ville où il est né, rencontrer sa famille américaine. Fasciné depuis toujours par les Etats-Unis, Patrice s’est fixé de nouveaux objectifs depuis son extraordinaire découverte : voir enfin le visage de son père sur une photographie, mieux connaître sa vie. C’est un nouvel équilibre pour celui qui, enfin connecté à ses racines, se sent plus franco-américain que jamais !

Retrouvez d’autres témoignages en cliquant ici

Catégories : Test ADN

3 commentaires

Née sous X et de père américain inconnu - John Nelson, généalogiste génétique · 23 août 2019 à 11 h 06 min

[…] A lire également : Patrice a retrouvé son père américain grâce à un test ADN […]

Son plus beau Noël grâce à un test ADN - John Nelson, généalogiste génétique · 26 août 2019 à 10 h 27 min

[…] le même sujet :Patrice a retrouvé son père américain grâce à un test ADNNée sous X et de père américain […]

Vous n’avez pas le droit de porter le nom de votre père ! - John Nelson, généalogiste génétique · 3 septembre 2019 à 20 h 27 min

[…] Patrice, cinquante-huit ans, a retrouvé son père américain grâce à un test ADN […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *